2 décembre 2014

Repas de fête - Médaillons de poulet farcis aux légumes sauce champignons de Paris & Pommes croquettes

Ça y est! Nous avons entamé le mois de décembre et par la même occasion le calendrier de l'avent !
Les fêtes arrivent doucement mais surement, on commence à se demander ce que l'on va manger, ce que l'on va préparer.
Je vous propose une idée de repas simple mais qui fait son effet, c'est ce que nous avons mangé l'an dernier pour le 25 décembre et on s'est régalés. J'ai juste servir des pommes pin (surgelés) à la place des pommes croquettes.
C'est une recette de mon papa, il y a quelques années, il avait utilisé une partie de la recette (farce) pour farcir des coquelets à Noël.

C'est une recette qui prend un peu de temps mais qui vaut la peine car tout est fait maison ! Allez go !





Ce qu'il faut pour 4 personnes :

Farce de la viande
4 escalopes de poulet dégraissées/ dénervées
2 carottes
1 pomme de terre
1 courgette
Une barquette de champignons de Paris (moitié pour la julienne, moitié pour la sauce)
Une botte de persil
De la chapelure
Un petit pot de crème fraîche épaisse
1 oignon
1 gousse d'ail
1 œuf
Du fromage râpé
Sel/poivre

Pommes croquettes
600 gr de pommes de terre à chair ferme
50 gr de beurre
3 jaunes d’œufs
Sel / poivre
Muscade (facultatif)
1 œuf battu
Farine
Chapelure

Sauce champignons
Des champignons de Paris
Une briquette de crème liquide
Un verre de vin blanc
Une grosse noisette de beurre
1 échalote




Comment faire :

Préparez la viande en premier.
Épluchez et coupez en tout petits cubes les légumes. Hachez très finement l'oignon et l'ail.
Dans une poêle beurrée et chauffée, faites revenir l'oignon, l'ail ainsi que les légumes, assaisonnez puis ajoutez le persil, l’œuf et la crème. Laissez refroidir et incorporez le fromage râpé ainsi que la chapelure.
La farce doit être assez sèche.
Aplatissez les escalopes sans les abimer avec un marteau à viande, puis au centre faites une ligne de farce et roulez la viande pour faire un boudin que vous enveloppez dans du film alimentaire en serrant bien (pas trop quand même sinon à la cuisson ils vont éclater)
Portez à ébullition de l'eau et faites y cuire pendant quelques minutes les boudins de viande (en les laissant dans le film alimentaire).
Quand la viande est cuite, égouttez et sortez les du film alimentaire, la viande doit bien se maintenir, la farce ne coule pas, réservez.

Maintenant les pommes croquettes.
Battez un œuf avec une c.à.s d'huile et d'eau, sel et poivre, placez de la farine et de la chapelure dans des assiettes séparées. Réservez le tout.
Épluchez les pommes de terre, coupez les en cubes et faites les cuire dans l'eau.
Quand c'est cuit, égouttez et écrasez les pommes de terre en purée, beurrez et assaisonnez. La purée est sèche c'est normal.
Ajoutez les jaunes d’œufs, mélangez bien pour obtenir un mélange bien homogène.
Placez la purée dans une poche (sans douille), coupez le bout et faites un boudin régulier en pressant sur la poche.
Coupez en cylindre d'environ 3 cm de long puis trempez les dans la farine en veillant à éliminer l’excédent, dans l’œuf puis pour finir dans la chapelure. Réservez sur une plaque.

Dans une poêle beurrée, faites revenir les boudins de viande afin qu'ils soient bien dorés.
Pendant ce temps là, lancez la préparation de votre sauce, dans une casserole faites revenir une échalote hachée et les champignons (hachés ou entiers) dans du beurre, quand le tout a bien sué, ajoutez le vin blanc et faites réduire quasiment à sec, puis ajoutez la crème fraîche liquide, assaisonnez. Gardez au chaud.

Chauffez votre friteuse et quand l'huile est chaude, plongez y les croquettes jusqu’à ce qu'elles soient bien dorées.
Coupez chaque boudin en rondelles épaisses, dressez sur l'assiette que vous aurez préalablement chauffée au four (les aliments restent chaud plus longtemps), versez de la sauce dessus et agrémentez de quelques pommes croquettes.


Il n'y a plus qu'a se mettre à table et à déguster ce repas de fêtes !

ASTUCES :

- Si vous préférez les pommes duchesses aux pommes croquettes, faites la même recette jusqu'au mélange des œufs, à ce moment là, formez avec une poche (douille cannelée) de petites rosaces sur une plaque huilée ou chemisée de papier cuisson, passez du beurre fondu dessus à l'aide d'une pinceau et enfournez à 180° le temps qu'elles soient dorées (quelques minutes).

- Dans la julienne de légumes, vous pouvez ajoutez des haricots verts brisés ainsi que des pignons de pin.

-Vous pouvez très bien remplacer la sauce aux champignons par de la sauce au cognac ou au poivre.

- Quand vous avez préparez vos croquettes, évitez de les placez au frais pour les raffermir sinon lors de la cuisson elles vont risquer d’éclater et de se vider dans l'huile de friture.


Bon Appétit et Joyeuses Fêtes !

Lire la suite…

28 novembre 2014

Pain perdu à la cannelle - Cuisinons les restes !

Le pain est essentiel dans l'alimentation mais bien souvent on en achète trop, il en reste, on a pas forcément d'idées pour l’accommoder, le réutiliser et il part trop souvent dans la benne à ordures ! C'est un des aliments les plus jetés !
Il existe pourtant des astuces et des recettes pour éviter de jeter son pain, dans la famille on a horreur de jeter le pain, on essaye de le réutiliser au maximum et sinon on le donne à des éleveurs de poules. Quelques idées de ce que l'on peut en faire : des croûtons, de la chapelure, l'incorporer dans des boulettes de viande pour qu'elles tiennent mieux et qu'elles soient moelleuses, en faire du pudding ou bien du pain perdu.
C'est cette dernière recette que je vous présente aujourd'hui, toujours dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets (SERD) et pour contribuer à l'action 'initiée par Kalou & Kook) Stop au gaspillage : cuisinons les restes.


Le pain perdu c'est tout simple, mais pourquoi cette dénomination perdu? parce qu'il est rassis et n'est plus aussi bon à manger tel quel, donc il est "perdu".
C'est une recette hyper simple et très gourmande, le pain perdu est un grand classique et pour beaucoup il rappelle la plus tendre enfance, le temps où nos mamies faisaient du pain perdu pour ne pas perdre et jeter le pain, denrée si précieuse.
A la maison, on adore et on le déguste au petit déjeuner avec une bonne tasse de thé anglais mais vous pouvez tout à fait le servir au goûter, il peut être manger chaud ou bien froid avec une lichette de crème anglaise, du chocolat chaud, du nutella, une fleur de chantilly ou tout simplement nature.



Ce qu'il faut :

Du pain rassis
2 œufs
200 ml de lait entier
4 c.à.s de sucre cristal ou en poudre
1/ c.à.c de cannelle
Du beurre

Comment faire :

Dans une assiette creuse ou un saladier, mélangez le lait, les œufs, le sucre ainsi que la cannelle jusqu'à obtenir un mélange bien homogène.
Faîtes chauffer du beurre dans un poêle avec un petit filet d'huile de tournesol (pour éviter que le beurre ne brûle).
Trempez le pain dans le mélange, le pain doit être bien imbibé sans l'être trop pour qu'il reste entier.


J'ai utilisé du pain tranché mais vous pouvez utiliser tout type de pain et même de la brioche.
Faites le revenir dans la poêle en le retournant régulièrement jusqu'à ce que chaque face soit bien dorée. Sortez le dans une assiette et saupoudrez de sucre. Laissez refroidir ou dégustez de suite.
Vous pouvez servir le pain perdu avec des fruits frais.
Voila une bonne et belle recette pour éviter de jeter ses restes de pain !



















Luttons contre le gaspillage alimentaire en apprenant les bons gestes.

Retrouvez toutes les recettes #antigaspi sur les blogs suivants :
Samedi 22 novembre : Kalou & Cook
Dimanche 23 novembre : Un week-end une recetteSak mi aim + Bistro de Jenna
Lundi 24 novembre : Karibo Sakafo + Kalou & Cook + Popote et Nature
Mercredi 26 novembre : Chut je pâtisse + Kalou & Cook + Petite Cuillère et Charentaises
Jeudi 27 novembre : Les petites recettes de Lagrande Pagès + Sak mi aim + Ma Cuisine Bleu Combava
Vendredi 28 novembre : Ma Cuisine Bleu Combava + Kalou & Cook + Chut je pâtisse + Tartine et Nutella
Dimanche 30 novembre : Un week-end une recette + Kalou & Cook + Del’s Cooking Twist

Bon appétit !

Lire la suite…

25 novembre 2014

Semaine Européenne de Réduction des Déchets ou Comment lutter contre le gaspillage alimentaire

Du 22 au 30 novembre, c'est la Semaine Européenne de Reduction des Déchets ou SERD, cette année c'est la lutte contre le gaspillage alimentaire qui est mise en avant


Nos déchets posent problème, nous en produisons beaucoup trop, ne savons plus comment les traiter correctement sans polluer et le gaspillage alimentaire est devenu un véritable fléau européen et mondial.
Chacun de nous jette chaque année en moyenne 374 kg de déchets auxquels viennent s'ajouter environ 215 kg de déchets emporter directement en déchetterie, c'est un chiffre qui a doublé en 40 ans.
Dans ces chiffres, ceux des déchets alimentaires sont colossaux, entre 20 kg et 30kg de déchets alimentaires par an et par personne dont 7kg de denrées non consommées donc encore emballées.
Depuis 1974, le pourcentage de nourriture perdue a été doublé et selon des études menées par la FAO et l'Institut de l'eau de Stockholm, 50% de la production alimentaire est gaspillée, jetée ou perdue entre le champ et l'assiette du consommateur.
En Europe, chaque pays de l'UE produit environ 89 millions de tonnes de déchets.

Crédit photo : Gaspillage Alimentaire
Nos habitudes de (sur)consommation font que nous gaspillons beaucoup trop, il existe pourtant de bons gestes afin d'éviter de jeter.
Voici quelques astuces pour éviter de jeter à tout prix :
En cuisine, rien ne se jette, tout se transforme, il faut apprendre à cuisiner les restes (certaines pelures de légumes se mangent très bien en chips à tremper dans un dip) à utiliser rapidement des fruits et des légumes abîmés.
Beaucoup de choses se congèlent même quand c'est cuit par exemple le riz et les pâtes.
En changeant notre façon d'acheter permettrait aussi de réduire notre gaspillage, acheter ce que l'on a réellement besoin, ne pas rejeter les fruits et légumes moches (ils ont le même goût et les même qualités nutritives que les "beaux") faire attention aux dates DLC (date limite de consommation) et DLUO (date limite d'utilisation optimale), il faut savoir aussi que certains produits en DLC se mangent bien après la date (par exemple les yaourts).
Les restaurants et cantines scolaires jettent énormément, pourquoi ne pas mettre en place comme aux USA, le système de doggy bag pour les restaurants? Ramener ses restes pour les manger plus tard ou bien pour les donner au chien. Dans plusieurs cantines scolaires est mis en place le système de la pesée des déchets en fin de service et apparemment cela à l'air de bien sensibiliser les enfants et les écoles qui ont mis en place ce système ont tendance à voir leur gaspillage réduit.
Pour simplifier, il faut mieux acheter, mieux utiliser et moins jeter.



Il y a beaucoup de solutions qui existent, encore faut il vraiment se donner la peine de les mettre en oeuvre et de les appliquer.
C 'est parce que cela fait longtemps qu'a la maison nous ne produisons quasiment plus de déchets alimentaires, et que le gaspillage nous concerne tous, que je participe à l'action sur la lutte contre le gaspillage alimentaire initiée par Kalou & Cook, et dont le thème est CUISINONS LES RESTES.



Nous sommes une douzaine de blogueuses à vous proposer chaque jour de la semaine du 22 au 30 novembre, des recettes et astuces anti gaspi qui vous permettront de réutiliser des restes de nourriture ou des fruits/légumes abîmés.
Voici le planning des blogueuses qui interviendront cette semaine, comme cela vous savez où aller !
Pour ma part, j'interviendrais vendredi 28 en postant une recette sur le blog.

Samedi 22 novembre : 
Kalou & Cook 
Dimanche 23 novembre : Un week-end une recetteSak mi aim + Bistro de Jenna
Lundi 24 novembre : 
Karibo Sakafo + Kalou & Cook + Popote et Nature
Mardi 25 novembre : 
Kaprisse et Délices + Les voyages de Gridelle
Mercredi 26 novembre : 
Chut je pâtisse + Kalou & Cook + Petite Cuillère et Charentaises
Vendredi 28 novembre : 
Bleu Combava + Kalou & Cook + Chut je pâtisse
Dimanche 30 novembre : 
Un week-end une recette + Kalou & Cook + Del’s Cooking Twist

Retrouvez toutes les informations supplémentaires sur le site de Kalou & Kook.

Vous pouvez changer les choses en agissant maintenant pour lutter au quotidien contre le gaspillage alimentaire.

Bonne soirée !

Quelques liens pour approfondir :
- http://lesgueulescassees.org/
http://gaspillage-alimentaire.overblog.com/
http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-lutte-contre-le-gaspillage.html
http://serd.emballagir.be/fr/presentation
http://www.ewwr.eu/fr

Sources chiffres et infographie : Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie / Le Figaro.

Lire la suite…

24 novembre 2014

Riz au lait thé vert matcha & chocolat blanc

Le riz au lait est un grand classique de l'enfance au même titre que la semoule au lait ou bien la crème aux œufs, toutefois je trouve qu'aujourd'hui on perd un peu le goût pour ses desserts là pourtant toujours savoureux et si simple à faire maison.
Monsieur est un grand amateur de ce genre de dessert et moi aussi j'avoue que j'aime me laisser tenter de temps en temps.
Je vous propose aujourd'hui une recette crémeuse au riz fondant et tendre pas trop sucré qui rappelle le dessert fétiche de notre enfance
La recette est simple, facile, les saveurs surprenantes, en dégustant, on a d'abord le sucré du chocolat blanc sur la langue puis à la fin le goût intense et la très légère amertume du thé vert.
La couleur peut surprendre et rebuter certains mais je vous assure que ce dessert est un délice, une fois que l'on a passé son appréhension de la couleur, d'ailleurs la première réaction de Monsieur a été "Quoi? E.T a vomi dans mon riz au lait !", on a bien rigolé.
Recette inspirée par le blog de Marie-Claire "Du miel et du sel"


Quelques petites choses avant de commencer, histoire de mettre toutes les chances de votre côté afin de réussir votre riz au lait et au passage de peut être vous débarrasser de certaines croyances concernant la réalisation de ce dessert.
Malheureusement bien souvent il est difficile de faire la différence entre le vrai et le faux dans tout les conseils dispensés sur le riz au lait, hélas certains sont faux et mène bien souvent au désastre culinaire.
Voila quelques astuces pour réussir votre riz à tout les coups :

- Préférez des ingrédients de qualité (du lait entier au minimum). Choisissez un riz rond, à dessert ou risotto, c'est le mieux pour faire un riz au lait.
- Ne faites jamais précuire votre riz, le riz doit entièrement cuire (par absorption) dans le lait afin de prendre du goût et diffuser toutes les saveurs.
- Ne rincez pas votre riz, c'est l'amidon présent dans le riz qui donne l'onctuosité au dessert, sans cela votre riz au lait restera liquide et aura du mal à cuire.
- Le sucre est ajouté en fin de cuisson, le riz absorbera mieux le lait nature que sucré.
- Il n'est pas la peine de mettre une grande quantité de riz, plus la quantité est faible plus votre riz sera crémeux, plus vous mettrez du riz plus il aura tendance à s’assécher, à devenir collant et pâteux, donc pas besoin de 200 ou 250 gr de riz.

Vous avez tout en main pour faire un riz au lait parfait, allons-y !
















Ce qu'il faut:

1l de lait entier ou cru
150 gr de riz rond ou risotto
80 gr de sucre
1 gousse de vanille (facultatif)
1 c.à.c de thé vert matcha en poudre
60 gr de chocolat blanc dessert en copeaux


Comment faire :

La recette de Marie-Claire présente un riz au lait traditionnel à la vanille, la quantité de sucre est plus importante (120 gr) et elle y ajoute une gousse de vanille fendue cependant j'ai choisi de parfumer mon riz au thé vert matcha donc la gousse de vanille est facultative et vu que j'ajoute des copeaux de chocolat blanc (très sucré) en fin de cuisson, j'ai donc réduis la quantité de sucre à 80 gr afin de ne pas avoir un dessert trop sucré et écoeurant.

Mélangez le thé au sucre. Réservez.
Dans un faitout ou une grande casserole, chauffez le lait avec la gousse de vanille fendue si vous en mettez une, dés qu'il bout versez en pluie le riz. Remuez et attendez la reprise de ébullition pour couvrir à moitié (sinon le lait déborde) et baisser le feu. Laissez cuire doucement sur feu doux  pendant 40 min environ en remuant de temps en temps.
Au bout de 40 min, le riz est gonflé, onctueux, le lait est presque entièrement absorbé, c'est à ce moment là que vous ajoutez le sucre/thé et les copeaux de chocolat blanc, mélangez bien et transvasez dans un saladier en y laissant la gousse de vanille (si vous en avez mise une).
Si vous voulez un riz plus ferme et facilement moulable et demoulable (avec fond de caramel ou pas), laissez le cuire jusqu’à absorption totale du lait (environ 50 min) mais attention à ne pas le faire brûler ou attacher au fond de la casserole.

Je laisse refroidir à température ambiante en remuant de temps en temps pour ne pas avoir une croûte sur le dessus, Marie Claire conseille de filmer au contact le riz. Puis quand le riz a diminué en température, placez le au réfrigérateur pendant quelques heures.
Saupoudrez de copeaux de chocolat blanc et dégustez.


Cette recette peut être adaptée en fonction des goûts bien sûr, pour un riz chocolaté incorporez en fin de cuisson 100 gr de chocolat noir en copeaux, ou bien pour un autre parfum remplacez la vanille par de la cannelle, de la pistache, des agrumes ou bien encore ajouter des raisins ou des fruits confits.
Dans le cas d'un riz demoulable, vous pouvez très bien, au fond des petits moules, mettre du caramel liquide, de la sauce chocolat ou fruits rouges, effet garanti au démoulage et à la dégustation.

Bon Appétit !

Lire la suite…

20 novembre 2014

Boulettes de viande sauce tomate au poivron et coquillettes

Boulettes sauce tomate est un plat très apprécié et répandu en Belgique, presque toujours servi avec des frites (oui oui c'est vrai), ce mets est rapide et simple à faire, il peut être congelé pour être réchauffé les soirs de grande flemme culinaire ou pas.
J'ai choisi ne pas servir mes boulettes avec des frites, d'une parce que je n'arrive pas à manger une sauce tomate avec des frites, pour moi c'est inconcevable et de deux je trouve cela meilleur avec des pâtes ou du riz. 
La viande hachée appelée ici haché ou hachis n'est pas simplement faite de bœuf, c'est généralement un mix de deux viandes, porc-bœuf ou bien porc-veau déjà assaisonné, il est ainsi plus difficile de trouver de la viande de bœuf hachée seule, et le plus souvent il faut se rendre dans une boucherie musulmane.
Cependant, pour avoir cuisiner les 3 types de viandes en boulette, je dois avouer que le mélange porc-veau donne des boulettes moins sèches et beaucoup plus moelleuses toutefois le choix de la viande dépend de vos goûts avant tout.

Il n'existe pas une recette unique de boulettes sauce tomate, le net regorge de recettes toutes plus savoureuses les unes que les autres alors laissez parler votre inspiration !




Ce qu'il faut pour 4 personnes :

500 gr de coquillettes
500 gr de viande hachée (bœuf ou porc-veau)
2 oignons
1 échalote
1 poivron 
De l'ail haché
1 boîte de concassé ou de concentré de tomates
Du persil haché
3 c.à.s de chapelure
1 oeuf
De l'huile de tournesol
Du beurre
Du thym
Du pili pili ou du piment de Cayenne en poudre
Sel/poivre
Du miel



Comment faire :

Hachez les 2 oignons, l’échalote, le persil. Coupez en petites lamelles le poivron. Réservez.
Dans un saladier, mélangez la viande, l’échalote, le persil, l’œuf, la chapelure, la moitié des oignons et de l'ail, salez/poivrez. Malaxez et mélangez avec les mains ou une fourchette jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. 
Humidifiez vos mains et commencez à former les boulettes (de moyenne taille), réservez.
Faites chauffer dans une poêle du beurre et de l'huile, faites revenir vos boulettes, elles ne doivent pas cuire mais juste dorer. Sortez les boulettes et gardez le "gras" de cuisson. Réservez.

Dans un faitout, faites revenir l'oignon dans le "gras" de cuisson des boulettes (ajoutez un peu d'huile si vous trouvez que ce n'est pas suffisant), quand il est translucide ajoutez le poivron et le reste de l'ail. Saupoudrez d'une pincée de thym et de pili pili. Ajoutez le concentré de tomate, mélangez bien et couvrez d'eau (environ 600 ml). Si vous utilisez du concassé de tomates, n'ajoutez pas d'eau mais une c.à.c de concentré de tomate 10 min avant la fin de la cuisson.

Laissez mijoter jusqu’à ce que la sauce épaississe un peu, à ce moment là, ajoutez les boulettes, corrigez l'acidité de la sauce avec un peu de miel et laissez cuire encore 15 min.
Dans une casserole d'eau salée portée à ébullition, faites cuire les coquillettes le temps indiqué sur le paquet, égouttez-les et beurrez pour qu'elles ne collent pas.
Servez chaud les boulettes sur un lit de coquillettes. Vous pouvez saupoudrez de gruyère, d'emmental ou de parmesan râpé.


















Bon Appétit !

Lire la suite…

18 novembre 2014

Sablés de Noël glacés au sucre

Les vitrines changent, les pubs pour divers cadeaux nous envahissent, certains ont déjà fait leur sapin, eh oui Noël arrive à grand pas et qui dit Noël dit douceur, chocolat et biscuits!
J'ai trouvé THE recette de pâte sablée sur le blog "Paris dans ma cuisine" de Marie, c'est une recette de sa grand-mère et franchement elle déchire, elle est fondante mais croquante à la fois et friable comme je l'aime.
J'y ai rajouté une petite chose que j'ai toujours aimé dans les pâtes sablées, de la fleur de sel concassée. J'adore tomber sur de petits morceaux de sel qui se mélangent si bien avec le côté sucré et beurré du biscuit.
Marie, je te remercie et je vénère ta grand-mère pour son incroyable recette qui fera, j'en suis sûre, plus d'un heureux!



Ce qu'il faut pour environ 30 biscuits :

100 gr de beurre très mou
1 sachet de sucre vanille
2 c.à.s de sucre
2 c.à.s d'huile de tournesol
1 jaune d’œuf
200 gr de farine
une pincée de cannelle (facultatif)
1 petit poignet de fleur de sel concassée

Décor :
Du sucre glace
Quelques gouttes d'eau
Des sucres de décor














Comment faire :

Dans un saladier, battez les sucres, l'huile et le lait (et la cannelle si vous en mettez).
Ajoutez le jaune d’œuf ainsi que le beurre et battez jusqu'a obtenir un mélange homogène.
Incorporez la farine jusqu’à obtenir une pâte molle.
Filmez la pâte et laissez la reposer minimum 2h au réfrigérateur.
Étalez la pâte à l’épaisseur que vous désirez (mais pensez bien que plus vos biscuits seront fins plus ils cuiront vite, il faudra donc faire attention à ce qu'ils ne brunissent pas) et utilisez les emportes-pièce pour faire les formes que vous placerez une grille ou une plaque chemisée de papier cuisson.
Enfournez à 180°c pendant 10 min. Laissez refroidir sur une grille.

Mélangez le sucre glace avec quelques gouttes d'eau pour faire le glaçage, vous devez obtenir un mélange pas trop épais mais pas liquide non plus, étalez sur les biscuits refroidis, saupoudrez de sucre de décor et laissez le sucre se figer.


Avec une tasse de thé ou tout simplement nature, ces biscuits feront le bonheur de petits et grands.

Bon Appétit !

Lire la suite…

15 novembre 2014

Compote de pommes (toute simple et rapide)

Les compotes sont un moyen facile de manger des fruits, une multitude de combinaison de fruits est possible et aucune compote ne se ressemble. Elle peut être mangée en dessert au goûter ou même en accompagnement de viande ou poisson.
Le papa d'Homme a ramené des kilos de pommes rouges de Pologne, attention pas les pommes calibrées, artificielles et cirées des supermarchés, non de vraies belles pommes de toutes les tailles et bien sucrées.


Préparation : 5 min
Cuisson : 10 min

Ce qu'il faut :

1kg de pommes rouges
1 sachet de sucre vanille
3 c.à.s de sucre en poudre
Le jus d'un demi citron
1 petit verre d'eau


Comment faire :

Épluchez et évidez les pommes. Coupez-les en morceau de taille moyenne et similaire (ils cuiront uniformément) et placez-les dans une casserole, ajoutez les sucres, le jus de citron ainsi que l'eau.
Couvrez la casserole et faites cuire pendant quelques minutes (jusqu’à ce que les pommes soient tendres).
Mixez les pommes en fonction de la consistance que vous voulez obtenir, à morceaux ou lisse.
Laissez refroidir et déguster. La compote se conserve quelques jours au réfrigérateur.


Vous pouvez utiliser cette compote pour des tartes, des feuilletés ou bien la déguster nature en dessert ou bien accompagnant des plats salés.

Bon appétit!

Lire la suite…

Mentions Légales

Tous les éléments du blog
Tartine de Nutella (textes, recettes, photographies) sont la propriété exclusive de l'auteur (sauf mention contraire explicite). Ils sont protégés par les lois relatives aux droits d'auteurs et à la propriété intellectuelle.
Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, pour des fins autres que celles d'utilisation personnelle, est strictement interdite.
Pour toute demande, vous pouvez me contacter via les réseaux sociaux ou à l'adresse suivante : Tartine.de.N@gmail.com

© Tartine de nutella 2007-2014 - Tous droits réservés - All Rights Reserved