Boulangerie,

Brioche à la fleur d'oranger et pépites de chocolat

mercredi, avril 10, 2013 Food Addict ! 2 Comments

A la maison, j'ai pris l'habitude de presque tout faire moi même, le pain, les biscuits, les brioches etc... d'un parce que ça revient moins cher et de deux parce que c'est meilleur.
Cette brioche, je l'ai faite ce weekend pour le petit déjeuner et parce que ça faisait un certain temps que je n'avais pas fait de brioches.



Pour une grosse brioche :

450 gr de farine
15 gr de levure de boulanger
50 gr de sucre en poudre
2 CS d'eau de fleur d'oranger
1 œuf
150 ml de lait tiède
75 gr de beurre fondu
1 CC de sel
100 gr de pépites de chocolat (noir et lait)
Du sucre en grains
1 jaune d’œuf et une CS de lait (pour la dorure)


Délayez la levure dans un peu de lait tiède avec une pincée de sucre. 
Dans un saladier, mélangez le sucre, le sel et la farine, faites un puits et versez-y le beurre fondu, la fleur d'oranger, le lait tiède, la levure ainsi que l’œuf, mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte assez homogène.
Sur un plan de travail fariné, pétrissez votre pâte pendant 15 min pour qu'elle devienne bien souple et non collante. 
Stockez votre pâte dans un saladier couvert à un endroit chaud (sous un radiateur par exemple) et laissez-la pousser pendant 1h30.
Après ce temps, chassez l'air, ajoutez les pépites de chocolat ainsi que quelques grains de sucre et façonnez votre pâte (soit en tresse, en boule ou dans un moule), couvrez-la et faites pousser de nouveau pendant 1h30.
10 min avant la fin de la dernière levée, préchauffez votre four à 190°c et préparez la dorure en délayant le jaune d’œuf dans une cuillère à soupe de lait.
Badigeonnez la brioche de dorure et versez des grains de sucre, enfournez en même temps qu'une petite coupelle d'eau au fond du four.
Laissez la brioche cuire pendant 20 à 30 min. Démoulez à froid.


Astuces et conseils 

- Si comme moi vous avez une trancheuse, je vous conseille de trancher la brioche au fur et à mesure que vous la mangez, tranchée à l'avance la brioche se durcit et perd de son bon goût.

- Attention à la température du lait, si le lait est trop chaud, la levure sera tuée et la brioche ne lèvera pas. Un lait tiède est l'idéal.

- N'oubliez pas la petite coupelle d'eau au fond du four, cela évite que la brioche ne soit trop sèche et dure, elle sera tendre et moelleuse.

- Prenez bien le temps de pétrir votre pâte, cette étape est importante car c'est à ce moment là que la pâte prend de la force et de la souplesse pour une brioche plus aérée.

- Pensez à couvrir votre pâte hermétiquement à chaque levée (j'utilise du film alimentaire qui créer une sorte d’étuve) sinon en plus de se dessécher et  de croûter, elle aura du mal à pousser.

- Si vous avez trop de brioche et que vous avez peur de la perdre, vous pouvez la congeler sans problème. Décongelez-la à l'avance ou bien placez-la à four chaud mais éteint.

- Vous pouvez ajouter des petits morceaux d'oranges confites ou bien du zeste d'orange dans la pâte



Idéale aux petit déjeuner et goûter, avec nutella, beurre, confiture ou nature, cette brioche se laisse manger toute seule. Elle se conserve plusieurs jours dans une boîte hermétique ou sous cellophane.





















Régalez-vous !